In the news

Partage d'expérience: élaboration de la demande de financement de la subvention 2021-2023 en République Centrafricaine

La République Centrafricaine (RCA)a entamé le processus de lanouvelle demande de financementen novembre 2019 après la décision du conseil d’administration du Fonds mondial relative au financement disponible pour la période d’allocation 2020-2022 concernant les trois maladies. La phase préparatoire de la demande de financement 2021-2023 a été réalisée avant la déclaration du premier cas de contamination à coronavirus en RCA qui est survenue le 14 mars 2020. Suite à l’évolution inquiétante des cas confirmés, les travaux de l’élaboration de la demande de financement des trois maladies a été faite en période de la crise sanitaire liée au COVID 19. Le contexte du processus d’élaboration de la demande de financement est double ; il a d’abord évolué dans le cadre habituel pour ensuite liée à la crise de la pandémie de COVID-19.

 

 

 

 

 

 

Le processus d’élaboration de la demande de financement 2021-2023 a commencéconformément à la feuille de route du Conseil de Coordination nationale du Fonds Mondial en décembre 2019. Cette Feuille de routea été validéelors d’une Assemblée générale et les actions ont été réalisées plus ou moins librement, rassemblant les parties prenantes autour du dialogue pays tant au niveau des différents partenaires et de la société civile.

 

Contexte lié à la pandémie du COVID-19

Avec la confirmation du premier cas de patient à maladie de coronavirus, suivi des autres cas confirmés,lestravaux de rédaction de la demande de financement ont été accélérés dans un environnement particulier :

-          La méfiance entre les différents Experts faisant partie du comité de rédaction mis en place par le CCM,

-          Le rapatriement des consultants internationaux

-          Le contact difficile entre les membres dû le respect des mesures barrières

-          L’effectif des membres de l’équipe de rédaction se trouve réduit ;

-          L’organisation des travaux à distance en utilisant des conférences téléphoniques qui ne permettent pas toujours d’avoir les meilleurs résultats. Chaque consultant de chez lui envoyait des contributions parfois contradictoires avec les autres consultants rendant la consolidation des documents difficile ;

-          La modification des dates de soumissions : en effet, la RCA s’était engagée à soumettre les demandes de financement dans la première fenêtre (23 mars 2020) mais compte tenu du COVID-19 et de son impact dans le processus de rédaction des demandes, les dates ont été revues.

Il s’en est suivi la baisse d’intensité et du rythme de travail aggravé par les dépistages positifs des plusieurs membres de l’équipe. Ce qui a entrainé la démotivation des experts et l’isolement des personnes clés. Pour aller de l’avant, le travail a été organisé par distance grâce à la connexion internet où participent les consultants nationaux et internationaux depuis leur lieu de résidence.

 

Processus de validation de la demande de financement par le CCM

Le CCM est parvenu à transmettre la demande de financement du paludisme après la Déclaration de conformité des ICN et l’Approbation de la demande de financement par l’instance de coordination nationale. Cette approbation a connu beaucoup de difficultés. Certains membres de CCM sont bloqués à l’extérieur du pays et d’autre sont partis en province. En l’absence de l’Assemblée générale du CCM qui ne pouvait pas se tenir suite à la décision des autorités interdisant des réunions de plus de quinze personnes, l’approbation a été obtenue en recueillant individuellement la signature des membres titulaires. Il a fallu aller vers les différents membres après leur avoir envoyer les documents de demande de financement avant leur approbation. Pour les membres qui ne sont pas dans pays, une approbation électronique a été proposée.

Tenant compte de cette situation, le Fonds mondial a accompagné le processus avec beaucoup de flexibilité par la prorogation de la date de soumission.

 

Ce qu’il faut retenir

Cette situation a changé les habitudes de travailler. En effet, La suite des travaux de rédaction de la note conceptuelle a été faite en ligne.  Les réunions voireles assemblées générales du CCM sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. Par ailleurs, la crise liée au COVID 19 a occasionné le report de la date de soumission avec la flexibilité offerte par le secrétariat du Fonds mondial. Elle a bouleversé les agendas et a empêché la tenue de l’atelier d’Abidjan prévue du 6 au 8 avril 2020 qui avait pour objectif d’améliorer la qualité des requêtes de financement par une structuration du dialogue sur le renforcement des systèmes de santé et l’intégration des programmes. Cette activité était prévue dans le cadre du « projet d’appui aux pays des circonscriptions africaines » mis en œuvre par AIDSPAN et le BCA sur financement de l’Initiative5%.

C’est avec engagement et abnégation que le processus de la rédaction de la demande de financement de la lutte contre les trois maladies avait suivi son cours en République centrafricaine et a été soumis le 30 mai 2020 pour le paludisme et le 30 juin 2020 pour la TB/VIH.

Germain Wamoustoyo

Président du CCM de la République Centrafricaine